Espace de partage pour l’action
concertée en petite enfance

Avenir d'enfants

Blogue

Bienvenue sur le blogue d’Avenir d’enfants. Cet espace de discussion souhaite interpeller, mobiliser et inspirer ceux qui, jour après jour, par leurs actions, contribuent au mieux-être des tout-petits et de leurs familles (intervenants, accompagnateurs, professionnels, gestionnaires, décideurs ou parents-citoyens).

À tous mes collègues du milieu municipal: soyons les porte-paroles de nos tout-petits!

Publié par Denis Marion le dans Municipal

Ces jours-ci, nos journaux nationaux, régionaux et locaux débordent de nouvelles sur les nombreuses candidatures aux élections municipales du 5 novembre prochain. Je trouve vraiment intéressant de voir que la qualité de vie dans nos villes et villages revient très souvent dans les préoccupations des candidates et candidats. Cette tendance semble confirmer l’importance du palier municipal quand il est question de la réalité quotidienne de chacune et chacun d’entre nous.

Étant moi-même candidat, je peux dire qu’une des raisons qui expliquent cet intérêt pour la qualité de vie vient probablement du fait que ce sont les citoyennes et citoyens eux-mêmes qui partagent leurs propres préoccupations avec les candidates et candidats.

Les gens nous parlent de sécurité dans les rues, de qualité des infrastructures de loisirs ou encore, des activités offertes dans la municipalité. Généralement, les gens ont tendance à parler d’eux, de leurs besoins, de leurs réalités. Les aînés savent ce qu’ils souhaitent et ce qu’ils veulent. Ils le demandent haut et fort, de façon tout à fait légitime. Les jeunes parents échangent avec nous sur leur quotidien et sur les pressions que la vie exerce sur eux.

Pourtant, il existe un groupe de citoyens qui n’a pas la parole. Ces citoyens ne font pas de pression pour qu’on s’occupe d’eux, pour qu’on se préoccupe de leur réalité. Ils n’ont pas de porte-parole qui fait en sorte que les candidates et candidats sentent le besoin de tenir compte de leur opinion pour obtenir leur appui… dont ils n’ont pas vraiment besoin! De qui croyez-vous qu’il s’agit? Nos tout-petits, bien sûr! Ils ne peuvent ni exprimer leur point de vue politique, ni voter. Dans le monde municipal, nous avons tendance à vouloir répondre aux besoins de leurs parents, mais pas nécessairement aux leurs, qui viennent à peine de naître et ne sont même pas encore à l’école.

Pourtant, nous sommes tous conscients de l’importance de ces tout-petits citoyens pour nos villes et villages dont ils sont essentiellement l’avenir. Mais peut-être devrions-nous réaliser qu’ils sont aussi notre présent. Ces enfants ne sont pas que des adultes en devenir; ils sont bien présents dans nos villes et villages et ont besoin que la communauté les accompagne aujourd’hui dans leurs premières années de vie.

Saurons-nous, comme élus municipaux, créer des milieux de vie qui favorisent tous les aspects de leur développement? Saurons-nous utiliser nos fonctions de maires ou de conseillers municipaux pour exercer un leadership dans nos villes et villages pour créer cet environnement qui leur sera profitable? Comme candidates et candidats, je vous lance cet appel : soyons le porte-voix de nos tout-petits!

Pour en savoir plus sur le sujet 

Consultez la thématique Petite enfance et municipalités sur agirtôt.org!

Commentaires

comments powered by Disqus

Les blogueurs et les blogueuses sont libres de leurs opinions et celles exprimées dans les publications ne prétendent pas refléter les opinions ou les vues d'Avenir d'enfants ou des autres personnes qui contribuent à ce blogue.