Espace de partage pour l’action
concertée en petite enfance

Avenir d'enfants

Blogue

Bienvenue sur le blogue d’Avenir d’enfants. Cet espace de discussion souhaite interpeller, mobiliser et inspirer ceux qui, jour après jour, par leurs actions, contribuent au mieux-être des tout-petits et de leurs familles (intervenants, accompagnateurs, professionnels, gestionnaires, décideurs ou parents-citoyens).

Comment bien préparer l’enfant à son entrée à la maternelle?

Publié par Martine Hilaire le dans Petite enfance

Je me souviens d’avoir assisté, il y a déjà 5 ans, à un café-rencontre sur l’école organisé par Espace Famille. Cet organisme incontournable de mon quartier offre des services aux familles. Quand j’y repense, je suis tellement heureuse d’avoir accepté cette invitation même si nous étions encore bien loin de l’entrée scolaire de notre fille! En effet, je suis reconnaissante d’avoir été en mesure d’agir tôt pour l’avenir de notre famille. En ce moment, ma fille vit sa dernière année au CPE et fera son entrée à la maternelle dans moins d’un an. Bien que nous ne sachions pas encore à quelle école elle ira, la transition scolaire est, pour nous, déjà bien entamée!

La longue route préscolaire: différente d’une famille à l’autre


Tout d’abord, il est important de se rappeler que chacun a sa réalité. Nous ne partons pas tous nécessairement sur les mêmes bases. Nous sommes issus de milieux différents – urbain ou rural, de classe aisée, moyenne ou parfois pauvre, vivant en situation favorable ou vulnérable, et nous n’avons pas tous les mêmes valeurs. Bref, que l’on soit d’ici ou d’ailleurs, nous avons nos propres réalités et nos enfants aussi. Peu importe la situation, il faut être créatifs en tant que parents et citoyens pour que le parcours 0-5 ans des enfants soit parsemé d’occasions de développer leurs habiletés pour favoriser une belle intégration à leur futur milieu.

A-t-on la possibilité de choisir l’école de notre enfant?


Lors de la présentation d’Espace Famille, on nous a d’abord aidé à démystifier le système québécois parce qu’il diffère des autres systèmes scolaires canadiens et internationaux. L’attribution des écoles de quartier se fait avant tout selon le code postal. Il y a aussi les écoles à vocations particulières, telles que les écoles alternatives ou internationales avec leurs processus d’inscription, et les écoles privées. Bref, il y a de multiples possibilités!

Quand je discute du sujet avec mes cousines qui vivent en région, elles m’affirment n’avoir aucun choix. Il y a une école publique, c’est tout! Une autre me disait qu’elle a dû prendre des dispositions personnelles pour assurer le transport et la fréquentation de son enfant à une autre école que celle du quartier en libre-choix.

Pour notre part, mon conjoint et moi avons assisté à quelques séances d’informations des écoles à vocations particulières de notre quartier. Toutes ces rencontres étaient remplies de centaines de parents, alors que les écoles promettaient de 1 à 36 places pour des enfants en maternelle. Pour entrer dans des écoles qui offrent le programme international, il faut que l’enfant passe par une évaluation. Pour d’autre écoles, alternatives ou à vocation sportive ou musicale, par exemple, c’est par un tirage au sort que sont choisis les nouveaux élèves, avec parfois des critères de priorisation, comme la fratrie et le lieu de résidence.

La transition et la préparation vers l’école


De plus en plus d’écoles mettent en place un programme passerelle pour faciliter la transition entre la petite enfance et l’entrée à l’école. Les objectifs de ce projet sont de rassurer et d’informer l'enfant et sa famille; d’établir une concertation et maintenir une vision commune sur les habiletés à encourager chez l'enfant pour favoriser une transition harmonieuse de la petite enfance vers l'école; d’instaurer de manière permanente des habitudes de communication entre les différents milieux et la famille; d’assurer une continuité des services entre la petite enfance et le préscolaire; d’établir une démarche qui favorise l'implication et la collaboration des parents, et d’offrir des outils facilitant le transfert du vécu de l'enfant au milieu scolaire afin de favoriser l'échange entre les milieux.

De plus, des outils existent pour aider les parents et les milieux de garde pour bien préparer les tout-petits. C’est tout un changement de vie pour eux! Encourageons des visites d’écoles avant la fin d’année scolaire pour voir les cours d’écoles pleines d’amis en train de jouer. Participons aux portes ouvertes et aux occasions de visites avec une personne qui fréquente le milieu.  Adaptons la routine et les heures de sommeil. Jouons avec des sacs à dos et des boîtes à lunch, etc. La préparation et l’accompagnement qui mènera les enfants ainsi que leurs parents à vivre cette nouvelle étape de vie joue un grand rôle dans l’évolution positive de celle-ci. Offrons-leur tous les outils nécessaires pour en assurer la réussite!

Commentaires

comments powered by Disqus

Les blogueurs et les blogueuses sont libres de leurs opinions et celles exprimées dans les publications ne prétendent pas refléter les opinions ou les vues d'Avenir d'enfants ou des autres personnes qui contribuent à ce blogue.