Espace de partage pour l’action
concertée en petite enfance

Avenir d'enfants

Blogue

Bienvenue sur le blogue d’Avenir d’enfants. Cet espace de discussion souhaite interpeller, mobiliser et inspirer ceux qui, jour après jour, par leurs actions, contribuent au mieux-être des tout-petits et de leurs familles (intervenants, accompagnateurs, professionnels, gestionnaires, décideurs ou parents-citoyens).

Comment mieux joindre les familles qui ont de jeunes enfants?

Publié par Sonia Daly le dans Mieux joindre les parents

Dans les dernières années, j’ai eu la chance de parcourir plusieurs régions du Québec et d’avoir bon nombre de conversations avec différents intervenants au sujet des enfants et des familles. Alors que certains sujets semblent porter la couleur de régions particulières, d’autres sont récurrents et discutés à travers la province. C’est le cas notamment de la difficulté que nous éprouvons parfois à joindre les familles de jeunes enfants. Je ne compte plus le nombre de fois où j’ai entendu : «Les familles ne viennent pas nous voir. Nous offrons pourtant plusieurs activités, mais personne n’y participe. Pourquoi?»

Pourquoi? Voilà une bien grande question. Il y a probablement autant de réponses que de familles!

Des besoins différents d’un parent à l’autre


Si, comme moi, vous êtes parent, vous avez probablement quelques éléments de réponse. Personnellement, je me rappelle qu’il n’y avait pas pire moment qu’après la naissance de mon enfant pour me proposer de sortir de chez moi et de faire 1001 activités. J’avais pourtant cruellement besoin de voir le soleil, de prendre l’air, de bouger, de discuter d’autres choses que de «gaga-gougou». D’être autre chose qu’une mère.

Toutefois, ce besoin ne rentrait pas toujours dans une case horaire précise. Il ne nécessitait pas non plus d’inscription. Même que les inscriptions me faisaient peur! Je me sentais déjà assez coupable de toutes sortes de choses dans ma vie de nouvelle mère, il aurait fallu en plus que je me sente coupable de ne pas pouvoir honorer mon engagement pour une activité à laquelle je m’étais inscrite. Parce que j’étais fatiguée. Parce que j’avais envie de faire autre chose. Parce que bébé n’était pas en forme. Parce que, tout simplement.

Aller à la rencontre des familles


Je me suis beaucoup reconnue dans les résultats de l'Initiative Perspectives parents, qui révèlent entre autres qu’un parent sur deux a l’impression d’être toujours à la course. En effet, malgré toute la bonne volonté du monde, participer à des activités représente parfois plus une course à obstacles qu’un véritable passe-temps.

Et si, pour pouvoir rencontrer les parents plus souvent, il fallait entrer dans leur routine plutôt que de leur demander d’entrer dans la nôtre? Et si les parents décidaient eux-mêmes des activités qu’ils souhaitent faire avec leurs enfants? Et s’ils pouvaient se rencontrer, juste pour discuter entre eux, sans inscription?

C’est le pari qu’ont fait plusieurs communautés au Québec, avec succès. Que ce soit les visites VIP organisées par le Comité 0-5 ans des Pays-d'en-Haut, qui permettent de visiter les parents à domicile quelques mois après la naissance; les différentes approches de proximité, comme celle privilégiée entre autres dans Bécancour; ou alors des projets comme Constellation d'Horizon 0-5, qui tente de dégager les meilleures façons d’entrer en relation avec les familles et de travailler avec elles, il existe de nombreuses initiatives qui permettent de faire les choses autrement et de voir les familles plus souvent dans les activités que nous offrons.

Bien sûr, les municipalités et les maisons de la famille offrent toute une gamme de services pour les familles. Mais parce que les parents ne sont pas toujours au centre de loisirs ou à la bibliothèque, peut-être pourrions-nous poser la question suivante plus souvent : avez-vous de jeunes enfants à la maison? Car, peu importe les activités offertes aux familles, n’oublions pas l’essentiel : tout commence par une relation d’écoute et de confiance.

Et vous, avez-vous de jeunes enfants à la maison?

Commentaires

comments powered by Disqus

Les blogueurs et les blogueuses sont libres de leurs opinions et celles exprimées dans les publications ne prétendent pas refléter les opinions ou les vues d'Avenir d'enfants ou des autres personnes qui contribuent à ce blogue.