Espace de partage pour l’action
concertée en petite enfance

Avenir d'enfants

Blogue

Bienvenue sur le blogue d’Avenir d’enfants. Cet espace de discussion souhaite interpeller, mobiliser et inspirer ceux qui, jour après jour, par leurs actions, contribuent au mieux-être des tout-petits et de leurs familles (intervenants, accompagnateurs, professionnels, gestionnaires, décideurs ou parents-citoyens).

Le pouvoir de la collectivité!

Publié par Martine Hilaire le dans Mobilisation

Le pouvoir de la collectivité!

En décembre dernier, j’ai eu le privilège de partager mon expérience de citoyenne engagée dans ma communauté. En effet, j’ai participé à une activité de storytelling portant sur le pouvoir de la collectivité dans le cadre du Forum d’Avenir d’enfants de Montréal. Pour moi, cette activité a été très enrichissante, grâce à l’écoute et aux partages d’autres acteurs ayant eux aussi à cœur les enfants de leur quartier.

Wow! Quelle journée et quel honneur!

Tant de richesses ont été partagées lors de ce storytelling que j’ai cette fois accepté l’offre d’Avenir d’enfants de participer à son blogue en vous racontant en trois temps :

- quelques confidences sur mes valeurs de base et mes fondements, qui feront l’objet de ce billet;

- le projet des Promenades 0-5 ans qui a été choisi par le Comité 0-5 de Villeray, le quartier où j’habite, mon chez-nous à moi, comme projet à soumettre à Avenir d’enfants! Ce sera l’objet de mon prochain billet;

- et l’idée derrière les « parents complices » (connu également sous le nom de « rubans orange »), mise de l’avant par le Comité de parents 0-5 ans Villeray, que j’aborderai dans un billet subséquent.

J’espère vous faire vivre cette aventure avec moi et que j’arriverai à susciter votre intérêt afin d’aider d’autres enfants, d’autres familles à favoriser un mieux vivre ensemble.

Mes fondements – Une découverte qui a changé ma vie

En 2001, je courais beaucoup après le temps et une annonce dans mon journal de quartier a changé ma vie : les cuisines collectives. L’idée de consacrer une journée par mois à cuisiner sainement en grande quantité m’a séduite et, encore aujourd’hui, je « cuisine collectivement » avec mon groupe de sorcières des beaux samedis. Non seulement, j'ai gagnée des amitiés, mais j’ai développé une sérieuse expertise en cuisine et en animation. Le gain de temps que me procurent les cuisines collectives me sert toujours avec ma propre famille. Le soir, j’ai du temps de qualité pour jouer, nager et bricoler avec mon Elizabeth; et j’aime tellement la formule, que j’ai récemment rassemblé plusieurs nouvelles mamans dans mon quartier pour que nous cuisinions ensemble.

La cuisine pour les petits

Dans ma jeunesse, j’ai vu ma mère et mes tantes faire de grandes chaudronnés le dimanche pour ensuite manger sainement toute la semaine. Bien des années plus tard, je fais découvrir ma passion pour la cuisine à des enfants aussi jeune que 5 ans. En fait, ce n’est pas tout à fait juste puisque ma fille de 2 ans casse les œufs et brasse le mélange à crêpe avec plaisir. J’adore le rôle de « tatie », professeure dans le plaisir, qui fait découvrir des aliments qui normalement seraient abandonnés dans l’assiette des enfants sans être mangés.

Redonner, c’est payant très longtemps

J’aime aussi les organismes qui chapeautent des actions qui touchent directement ses participants de manière autonome. De ce fait, depuis 2001, j’ai décidé de m’engager comme bénévole et ensuite comme animatrice dans des organismes situés dans des HLM pour familles et aînés. J’ai pris plaisir à découvrir cette microsociété, à m’investir personnellement et à développer des projets intergénérationnels de cuisine et des activités de jardinages adaptées aux jeunes de toutes origines. Nous avons eu beaucoup de succès. Je n’étais pas maman à l’époque, j’étais « tatie Martine ».  Comment ai-je gagné le cœur de ces jeunes et encouragé leur développement? Par l’amour et la constance, un secret qui m’a été enseigné par ma grand-mère, ma mère, mes tantes, mes oncles, ma familia

À lire :

 

Commentaires

comments powered by Disqus

Les blogueurs et les blogueuses sont libres de leurs opinions et celles exprimées dans les publications ne prétendent pas refléter les opinions ou les vues d'Avenir d'enfants ou des autres personnes qui contribuent à ce blogue.