Espace de partage pour l’action
concertée en petite enfance

Avenir d'enfants

Blogue

Bienvenue sur le blogue d’Avenir d’enfants. Cet espace de discussion souhaite interpeller, mobiliser et inspirer ceux qui, jour après jour, par leurs actions, contribuent au mieux-être des tout-petits et de leurs familles (intervenants, accompagnateurs, professionnels, gestionnaires, décideurs ou parents-citoyens).

Travailler en partenariat : faire plus que la somme de nos parties!

Publié par Stéphanie L. Samson le dans Mobilisation

Ceux qui évoluent dans le milieu de l’action collective le savent depuis longtemps: le travail en partenariat peut nous permettre de soulever des montagnes. D’autres fois, il représente un véritable casse-tête… En effet, alors que certains partenariats, fluides et porteurs, se concrétisent naturellement, d’autres requièrent plus de temps et de travail de fond. Il est alors nécessaire d’approfondir la discussion afin de parvenir à un consensus et à une vision commune.

Lorsqu’il est question de partenariat entre les paliers locaux et régionaux, dans une région composée de 9 MRC et d’une grande ville, vous comprendrez que bien des défis peuvent faire surface!

En Chaudière-Appalaches, la très grande diversité des réalités locales et des besoins des différents réseaux nous habite constamment. Cette année, dans le cadre de la Grande semaine des tout-petits, les partenaires régionaux en petite enfance ont ainsi voulu répondre à des besoins nommés explicitement et se rapprocher de ceux et celles qui sont en contact avec les enfants et leurs parents au quotidien. Les sujets qui étaient sur toutes les lèvres? Le stress, l’anxiété et la pression sociale, directement en lien avec les données régionales de l’Enquête québécoise sur le développement des enfants à la maternelle (EQDEM). D’ailleurs, chez nous, la maturité affective s’y démarque comme étant la sphère de développement pour laquelle nous avons encore du chemin à faire.

Un événement en 4 journées, dans 4 pôles géographiques différents

Soucieux d’être physiquement proches des gens visés, nous avons décidé de tenir non pas une, mais bien 4 journées régionales sur le sujet. Quatre journées identiques, mais dans 4 pôles géographiques différents de notre territoire, qui ont eu lieu au mois de novembre afin d’atteindre leur point culminant lors la Grande semaine des tout-petits. Au fil des derniers mois de l’organisation, nous avons constaté à quel point le stress, l’anxiété et la pression sociale chez les 0-12 ans constituaient des sujets d’actualité dans nos pratiques. Il s’agissait d’une grande préoccupation pour plusieurs intervenants.

Nous étions confiants que l’événement répondrait à des besoins existants et nommés localement, deux éléments essentiels du partenariat local-régional. Ces journées mettaient à l’honneur non pas l’écoute d’experts externes, mais bien des réflexions individuelles et partagées sur les pratiques des intervenants présents. «Comment est-ce que je gère le stress ?»; «Est-ce que je contribue à ce stress que les enfants ou parents vivent?»; «Si non, puis-je aider à le diminuer, à mieux le comprendre? »; voilà quelques-unes des questions qui ont guidé les échanges lors de ces quatre journées.

Nos réseaux régionaux nous ont permis de joindre un maximum de personnes au sein de nos milieux respectifs. Comme vous en êtes probablement témoins, les gens ont de plus en plus de difficulté à trouver du temps pour participer à des activités de formation. La conviction et l’engagement de chacun ont donc été indispensables.

Ces gens dont je vous parle, lorsque je dis «nous» et «on», ce sont des personnes comme moi, engagées pour la cause et qui, malgré des contraintes organisationnelles, administratives et politiques, ont su mettre au coeur de notre partenariat le bien-être des tout-petits. Ces gens, ce sont François, Édith, Marie-Noëlle, Ariane, Anick, Nathalie, Caroline et Patrice. Si ce partenariat qui a pris racine au sein de nos organisations a été aussi bénéfique, c’est parce que nous l’avons porté tous ensemble.

Parce qu’un grand partenariat, pour moi, c’est quand 1 + 1 + 1 = 4; lorsqu’ensemble, on réussit à faire encore plus que la somme de nos parties.

Avez-vous vécu récemment une expérience de partenariat inspirante? Racontez-nous votre histoire!

Commentaires

comments powered by Disqus

Les blogueurs et les blogueuses sont libres de leurs opinions et celles exprimées dans les publications ne prétendent pas refléter les opinions ou les vues d'Avenir d'enfants ou des autres personnes qui contribuent à ce blogue.