Espace de partage pour l’action
concertée en petite enfance

Avenir d'enfants

Blogue

Bienvenue sur le blogue d’Avenir d’enfants. Cet espace de discussion souhaite interpeller, mobiliser et inspirer ceux qui, jour après jour, par leurs actions, contribuent au mieux-être des tout-petits et de leurs familles (intervenants, accompagnateurs, professionnels, gestionnaires, décideurs ou parents-citoyens).

Viser juste avec nos municipalités

Publié par Patrick Paulin le dans Municipal

On assiste à une convergence des attentes vers le milieu municipal, et ce, dans tous les domaines. Il faut dire que depuis plusieurs années, les municipalités se sont appropriées, de plein gré ou non, de nouvelles responsabilités dans des champs de compétences qui n’étaient pas officiellement les leurs. Rappelons que le palier municipal est le gouvernement le plus proche de la vie quotidienne des citoyens et de leurs besoins. De ce fait, ses décisions influent directement sur la qualité de vie de tous, quel que soit leur âge, leur condition ou leur situation.

Aujourd’hui, les mots « municipalités » et « élus » sont de toutes les conversations, de tous les projets et de toutes les stratégies de concertation et de mobilisation. On les veut autour des tables de concertation, dans les comités de travail; on les sollicite comme partenaires, collaborateurs, bailleurs de fonds; on les espère visionnaires, experts et leaders.

Il est incontestable que le milieu municipal joue actuellement un rôle primordial dans le développement des enfants et que ce rôle prendra de plus en plus d’ampleur. Il en va de la qualité même de notre avenir. Cependant, il est important de se donner collectivement la chance de créer des conditions gagnantes de collaboration et de partenariat avec les municipalités et leurs élus. Pour ce faire, il faut apprendre à se connaître et à se reconnaître dans ses compétences, mais aussi dans ses réalités. Dans ce billet, je ne prétends aucunement détenir une quelconque vérité ni offrir une recette miracle. Il s’agit simplement d’une réflexion sur le développement de liens solides et durables avec le réseau municipal.

Se peut-il que les attentes envers les municipalités et les élus soient parfois trop élevées? Mal adressées?

Je n’ai jamais rencontré un élu ou un employé de l’administration municipale désintéressé ou insensible à la qualité de vie de ses concitoyens, notamment à celle des enfants. Il convient cependant, lorsque l’on interpelle le milieu municipal, de garder en mémoire certains paramètres. Ceux-ci a priori sembleront évidents, mais dans l’effervescence de nos passions respectives, ils peuvent être oubliés, risquant ainsi de sceller un « rendez-vous manqué » avec le monde municipal.

En premier lieu, une Municipalité n’a pas de pouvoir sur la condition des individus. Par contre, elle a toutes les compétences nécessaires pour agir sur l’environnement de ses citoyens. Ce champ d’action touche des domaines aussi variés qu’essentiels au développement des enfants comme le cadre bâti, le loisir et la culture, l’activité économique, la qualité de l’eau, de l’air et des parcs, etc. On comprend ainsi que la Ville ne peut se substituer aux responsabilités des organisations de santé, de services sociaux ou d’éducation ni pallier leurs éventuelles carences de service.

Ensuite, une Municipalité évolue dans un contexte particulier, dans un environnement politique et socioéconomique qui lui est propre. Parfois, les élus et l’administration municipale travaillent avec des priorités, des planifications et des cadres déjà établis, et le plus souvent avec des contraintes budgétaires ou réglementaires. Ainsi, la Ville peut être dotée de politiques, de cadres de référence ou de dispositions particulières dans son plan d’urbanisme ou de mobilité. Autant d’outils qui peuvent s’avérer efficaces pour contribuer au développement du plein potentiel des enfants. Cependant, l’opérationnalisation de ces politiques passe par l’élaboration de budgets qui se préparent généralement dès l’été ou tôt à l’automne.

Enfin, élus et administration forment un écosystème dynamique et complexe dans lequel chacun possède des prérogatives et exerce une influence. La sollicitation du milieu municipal dans certains projets nécessite donc de faire un choix stratégique d’interlocuteur.

La table étant mise, dans mon prochain billet, des collègues élus ainsi que des fonctionnaires de municipalités de la MRC d'Arthabaska nous partageront leurs bons coups et leurs défis dans les projets concertés au service du développement des enfants!

Pour en savoir plus sur l'importance du rôle des municipalités dans la vie des familles, consultez la nouvelle thématique Petite enfance et municipalités sur agirtot.org!

Commentaires

comments powered by Disqus

Les blogueurs et les blogueuses sont libres de leurs opinions et celles exprimées dans les publications ne prétendent pas refléter les opinions ou les vues d'Avenir d'enfants ou des autres personnes qui contribuent à ce blogue.